Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Musique
Profil

Musique

M` RIZEK Hadj
Artiste, Brillant interprète de Chaâbi.
Fiche d'identité

M` RIZEK Hadj

Nom:  M` RIZEK Hadj
Occupation: Artiste, Brillant interprète de Chaâbi.
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

De son vrai nom Arezki Chaïeb, Hadj M`Rizek naquit au 4, Rue de Thébes à la Casbah d`Alger. Il fréquenta l`école "indigène`` du quartier de Soustara, l`école Sarrouy où il obtint en 1927, le Certificat d`Etudes Primaires (CEP "indigène``).Très jeune, il s`intéressa à la musique. Son demi-frère Mohamed Qhioudji, lui apprit quelques airs de chansons qu`il interprétait avec des amis.
Dans cet orchestre "familial" il tenait le tar. En 1928, au cercle du Mouloudia, Place Mahon face à Djamaâ Djedid, existait une société andalouse au sein de laquelle il évolua aux côtés de Cheikh Ahmed Chitane, faisant d`énormes progrès dans le genre Hawzi tout en suivant parallèlement des cours d`arabe. C`est là qu`il rencontra Mustapha Kechkoul, Omar Hibi et Bencharif.
A partir de 1929, il anima la plupart des fête familiales de la Casbah. Ses interprètations du hawzi étaient très appréciées à Blida et Cherchell. Il trouva assez de temps pour aider le Mouloudia dont il fut le vice- président en 1937 et diriger par la suite la section natation. Il a enregistré ses premiers disques à Paris chez Gramophone (78 T) en 1938, entre autres: Ya taha el amine, Yal qadi, EI bla fi el-kholta. Il a effectué son pèlerinage en 1937, une année après El-Hadj El-Anka et Hadj Menouar. En 195l, il se produit à la salle lbn Khaldoun (ex: P. Bordes) avec Lili Bouniche. il a interprèté, El-Faradjiya de Sidi Kaddour El-Alami et Rohi Thasbek ya afdra de Bendebbeh. Le 20 mai 1952, il participe à un grand gala organisé, au profit de la famille du Cheikh Khelifa Belkacem décédé, le 4 novembre 1951. Au cours de la même année il enregistre chez Pacifique son grand succès: El Mouloudia (78 T); les paroles lui étaient écrites par Cheikh Noreddine ainsi que Arassi noussik du poète Dris El-Alami et Qahoua ou lateye du poète Sid Thami El- Medeghri. C`était un dandy comme on disait à cette époque, gentleman et distingué.
Tout comme Habib Rédha, Mustapha Skandrani, Mohamed El-Kamel, Abdelghani Belkaïd, Ali Debbah (dit Allilou) et beaucoup d`autres, il était très estimé par son public et particulièrement dans le M`Zab où il animait beaucoup de soirées, Qhioudji son demi-frère, dit Mohand Aromi, a joué un rôte important dans sa vie artistique du fait qu`il était organisateur de spectacle, il était en fait son imprésario. C`était lui qui réceptionnait les demandes de galas et fêtes familiales pour choisir les cheikhs disponibles et monter les cérémonies à sa manière, Hadj Mrizek avait entrepris, vers 1940, l`interprétation de chants religieux. Cheikh Sid Ahmed Ibnou Zekri, proviseur du lycée de Ben-Aknoun l`a orienté vers le hawzi et l` Aroubi, genres profanes qui lui allaient bien. Il s`initia au dur apprentissage de l`écriture poétique mais la maladie était là. Bien qu`alité, il s`enquerrait des nouvelles de la Révolution déclenchée de 1er Novembre 1954. Demi-frère de Rouiched, originaire de Kanis à Azzefoune (Tizi-Ouzou), Hadj M`Rizek qui avait quitté, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la vieille maison familiale de la Casbah pour le quartier chic européen du Bvd Pitolet à Bologhine, mourut dans la nuit du 11 au 12 février 1955 à Alger, après une longue maladie et fut enterré au cimetière d`El-Kettar.

Fiche d'identité

M` RIZEK Hadj

Nom:  M` RIZEK Hadj
Occupation: Artiste, Brillant interprète de Chaâbi.
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard

 


Lire biographie...