Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
QUI EST QUI ?
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
Qui est Qui ?
Musique
Profil

Musique

KHADJA NIN
Artiste Chanteuse
Fiche d'identité

KHADJA NIN

Nom:  KHADJA NIN
Occupation: Artiste Chanteuse
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Biographie

1 - Aux sources du fleuve

Il est des existences qui se sculptent dans ce bois dont rêverait tout écrivain pour accoucher du livre de sa vie. Celle de Khadja Nin s`y apparente aussi simplement qu`elle la raconte.

Elle naît et grandit au Burundi, petit pays d`Afrique tenaillé entre les deux monstres gullivériens que sont le Zaïre et la Tanzanie. Elle y passe une enfance paisible au sein d`une famille de huit enfants. Elle y fait ses premiers apprentissages musicaux. "La musique comme un passe-temps de jeunesse" dit-elle, bien qu`elle rêve déjà d`être Myriam Makeba.

A seize ans, elle quitte son foyer pour rejoindre le Zaïre et poursuivre ses études secondaires.

A dix-sept, elle rencontre celui qui deviendra son mari et part avec lui dans la forêt s`occuper de lodges pour touristes avides de sensations. Elle y donne également la vie, et croit qu `elle délaisse la musique pour toujours.

En 1980, alors que tout semblait lui sourire, sa vie prend un tournant radical. Elle quitte l`Afrique pour l`Europe avec sa nouvelle famille. Mais le vieux continent ne lui réserve pas sa clémence. Après la perte de plusieurs proches, son mari décède subitement. "Je me suis retrouvée seule avec un enfant dans un pays où je ne connaissais personne. J`ai commencé à travailler en faisant parfois des petits boulots ingrats afin de subvenir à nos besoins." dit-elle sans sourciller.

1985 sera une année charnière. Elle rencontre Nicolas Fiszman. Musicien surdoué et réputé, il s`éprend artistiquement de cette princesse surgie de nulle part. Ensemble, ils décident de s`atteler à la tâche et travaillent sans relâche sur leurs premières démos. Elle dit de lui : "Nicolas est le Nin de Khadja Nin".

Il faudra attendre 1991 pour trouver preneur, en la personne de BMG qui signe sur-le-champ, séduit par ce duo réalisant une musique atypique, métissage de résonances africaines et de sonorités européennes. La World n`est pas encore à la mode mais ils en tissent les prémices. "Khadja Nin" est leur premier album. Il connaît un succès "d`estime" précise l`intéressée malgré tout suffisamment important pour lui permettre de se consacrer uniquement à son art.

En 1994 suivra un second disque "Ya Pili", et d`innombrables concerts, " indispensables à l`harmonie de ce métier. Car les concerts sont les seuls lieux où l`on peut à la fois s`améliorer, se mettre en danger et remercier son public" qui assoient sa notoriété et son statut d`artiste à part entière.

1996 marque sa célébration. TF1 qui cherche à s`acheter une réelle crédibilité artistique la remarque et décide avec son troisième album "Sambolera" d`en faire l`artiste de l`été pour rompre avec ses produits préfabriqués. Si le pari est audacieux pour la chaîne, il est autant plus risqué pour Khadja Nin. "On m`a beaucoup interrogée sur cette opération. En gros la question était "Khadja Nin va-t-elle se faire manger par TF1 ?", et la réponse fut "non, je ne suis pas comestible". Cette opportunité m`a juste permis de me faire mieux connaître et d`aller plus vite. A partir du moment où je savais exactement où aller, je n`avais aucune crainte à avoir pour mon intégrité artistique".

Et la suite de lui donner raison. Car si son parcours et sa musique ne laissent aucune place au doute sur sa crédibilité en tant qu`artiste, "Sambolera" se vend alors à plus de 420 000 exemplaires. Un succès pour ses partenaires et une reconnaissance de l`Europe entière qui se décide enfin à lui faire un accueil à la hauteur de son talent.


2. Aux portes du delta

C`est en Octobre 1998 que paraît "YA...", le quatrième album de Khadja Nin. Conçu avec la même passion et la même force que les précédents, porté par son indéfectible compagnon-de-route-homme-orchestre-producteur Nicolas Fiszman, son ossature tend néanmoins vers une forme plus affinée qui découle inexorablement de leur complicité devenue presque osmotique.

"Nous avons enregistré "YA..." dans des conditions idéales. Nous nous sommes installés au Sud de Londres dans une maison de campagne que nous avons équipé d`un studio mobile. Là, j`ai pu recevoir mes musiciens et mes invités comme I MUVRINI, et les accueillir en maîtresse de maison. En plus de la convivialité très stimulante qui se dégageait de cet endroit, cela m`a également permis d`approfondir ma relation de travail avec Nicolas. Lui écrit la plupart des musiques et moi les textes, mais nous parlons le même langage. Et après tant d`années passées à travailler ensemble, notre style s`affirme et trouve peu à peu sa propre harmonie" nous confie Khadja Nin.

Et si ce style reconnaissable entre mille peut s`amender, il est clair qu`il trouve avec "YA..." son eurythmie la plus probante et surtout la plus émouvante.

Car au-delà des orchestrations luxuriantes de simplicité, des arrangements hypnotiques et des mélodies conçues comme de véritables invitations au voyage, Khadja Nin a mis dans ses textes une dose d`humanité rarement atteinte qui se mélange avec des expériences vécues auxquelles on ne peut rester insensible. Et même si Khadja Nin chante en Swahili ou en Kirundi, la prouesse est elle que la force émotive qui se dégage des textes accolés à leur musique presque onirique ainsi qu`à la puissance lumineuse de sa voix nous contamine dès la première écoute attentive du disque. Un pari qui s`explique mieux lorsque l`on sait dans quel état d`esprit cette chanteuse de cœur a créé son album. "YA... est un peu différent des autres disques, car il marque une étape importante de ma vie. J`ai vécu vingt années magnifiques dont je garde un souvenir très ancré en moi. Puis ont suivi vingt années très difficiles durant lesquelles j`ai connu de nombreuses disparitions, des guerres ou la galère, fait l`expérience de la solitude tout en élevant mon enfant. Aussi, j`espère que les vingt années à venir seront des années de renaissance, de pure liberté. Car sur cet album, je délaisse ma peau des années laborieuses, je tourne la page. Avec ce disque je salue une époque avec décence et respect mais en quittant définitivement mon habit de deuil".

Une déclaration qui sans jamais sombrer dans la complainte ou la compassion, témoigne par contre de toute son authenticité artistique et de la noble idée qu`elle se fait de son art...

Fiche d'identité

KHADJA NIN

Nom:  KHADJA NIN
Occupation: Artiste Chanteuse
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net?
Profil au hasard
Badjo Paulette EZOUEHU

Badjo Paulette EZOUEHU

Ex- Ministre des Droits de l`Homme et des Libertés publiques

EZOUEHU Badjo Paulette a été Ministre des Droits de l`Homme et des Libertés publiques de Côte d`Ivoire de janvier 2016 à janvier 2017.
Lire biographie...