Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces.ci    Cuisine    Nécrologie    Publicité
  PRESIDENTIELLES 2015
Comment faire de la publicité sur Abidjan.net ?

Accueil
News
Dossiers
Election présidentielle 2015
Photo
Nom de naissance Alassane
Ouattara
Konan Kouadio
Siméon
Lagou Adjoua
Henriette
Affi N'Guessan
Pascal
Banny Konan
Charles
Kouadio Konan
Bertin
Kouangoua
Jacqueline-Claire
Gnangbo Kacou
Parti Politique RHDP INDEPENDANT RCP FPI INDEPENDANT INDEPENDANT INDEPENDANTE INDEPENDANT
Logo
Date de naissance 01/01/1942 1964 22/06/1959 01/12/1953 11/11/1942 26/12/1968 13/06/1971 18/12/1962
Zodiac Capricorne   Cancer Capricorne Scorpion Capricorne Gémeaux Sagittaire
Age 73 ans 51 ans 56 ans 62 ans 72 ans 47 ans 44 ans 53 ans
Ville de naissance Dimbokro Kahankro/ Toumodi Daoukro Bouadikro Divo Lakota Zouan-Hounien Abiaty
Statuts Marital Marié Marié   Marié Marié Marié Mariée  
Formations Ecomiste Commerce international   Télécommunication Economiste   Entrepreneur Fiscaliste
Profession Ecomiste Négoce   Ingénieur télécom Economiste Député Imprimeur Député
Religion Musulman   Chrétienne Chrétien Chrétien Chrétien Chrétienne  
Résidence(s)     Abidjan Abidjan Abidjan Abidjan Daloa  
Conjoint(s) Dominique Ouattara   Henriette Bomo Koizan Angeline Kili Henriette Massandjé Aka Ezane Cécile Potey Djédjé Brigitte
Nombre d'enfant 2     4     6 5
Site Officiel
Facebook

Twiter    
Blog NP NP            
Distinctions Collier et grand-croix de l'ordre national de Côte d'Ivoire Commandeur de l’ordre National de Côte d’Ivoire Commandeur du mérite de la solidarité    
Biographie   Né le 1er janvier 1964, dans la région de Toumodi (centre), Konan Kouadio
Siméon (KKS), administrateur de société, est entré en politique par appel
"divin" avec pour ambition d’accéder au pouvoir d’Etat afin de ramener de
manière définitive la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire.
Il s’est taillé un petit succès dans l’opinion en refusant une enveloppe de
100 millions FCFA (environ 153.000 euros) que le pouvoir a octroyé à chacun
des candidats à la présidentielle du 25 octobre. KKS a été candidat à la
présidentielle d’octobre 2010.
Lagou Adjoua Henriette, une des deux femmes candidates représente le Renouveau Pour la Paix et la Concorde (RPC), un parti qu’elle a créé.
Administratrice de services financiers, elle est née en 1959 à Daoukro
(centre). Surnommée affectueusement "Adjoua Sukoï" (l’avion russe) pour son
charisme et sa rigueur, elle a été tour à tour proche du PDCI puis du FPI, le
parti de l’ex-président Laurent Gbagbo.
A 62 ans, il est considéré comme le principal challenger de Ouattara. Il n’a pas hésité à affronter l’adversité dans son propre camp pour se présenter.
Investi par le Front populaire ivoirien (FPI), fondé par Gbagbo, il fait face à une frange d’irréductibles - dont certains leaders sont en prison - qui appellent au boycott au nom de leur fidélité à l’ex-dirigeant, emprisonné à La
Haye et qui attend son jugement par la Cour Pénale Internationale.
Lunettes sur le nez, sourire en coin et toujours élégamment vêtu, le candidat du FPI, se plaît à rappeler sa proximité avec Gbagbo dont il a été Premier ministre d’octobre 2000 à février 2003). Né en 1953 à Bouadikro, un village de Bongouanou (100 km au nord d’Abidjan) dans l’Est ivoirien, Affi est
marié et père de sept enfants.
Réputé "soupe au lait", l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny, ancien gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
-comme Ouattara-, a quitté la coalition au pouvoir pour se lancer dans la
course à la présidentielle.
Imposé comme Premier ministre à Laurent Gbagbo par la communauté internationale, il est resté aux commandes pendant un peu plus d’un an
(2005-2007. En 2011, après la crise post-électorale qui a fait 3.000 morts,
il a été nommé à la présidence de la Commission dialogue, vérité et
réconciliation (CDVR).
Originaire de Yamoussoukro, ville natale du père de la nation ivoirienne et
fondateur de son parti le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), Konan
Banny est membre de la Coalition nationale pour le changement (CNC), qui ne
cesse de décrier les conditions d’organisation du scrutin et accuse la commission électorale indépendante (CEI) d’être partiale.
Né le 11 novembre 1942, Banny est marié à Massandjé, originaire du Nord
musulman du pays et père de quatre enfants.
Réputé pour sa gouaille, figure de la politique ivoirienne, Kouadio Konan Bertin, dit KKB, a été pendant 12 ans leader de la Jeunesse du Parti
démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) jusqu’en 2013. Il a lui aussi choisi de
se présenter contre son parti le PDCI.
Elu député PDCI de la commune de Port-Bouët, un quartier d’Abidjan, il estime que le soutien du chef du PDCI Henri Konan Bedie à la candidature de
Ouattara est une erreur. "Ne pas avoir de candidat en 2015, c’est participer
ensemble à la signature de l’acte de décès du parti de Félix Houphouët-Boigny", estime-til.
Il est né en 1968 à Krikpoko dans la région de Lakota (centre-ouest).
Jacqueline Claire Kouangoua, 44 ans, imprimeur, est candidate indépendante.
Elle née d’un père originaire du Centre de la Côte d’Ivoire et d’une mère de
l’Ouest du pays. Elle se dit candidate "des coeurs meurtris et d’une
population fragilisée et fatiguée par la crise ivoirienne causée par la classe
politique actuelle".
Elégante dans ses pagnes traditionnels ivoiriens, Mme Kouangoua, a lancé sa
campagne depuis Daloa (centre-ouest), la troisième ville du pays, où elle
réside. Elle est mère de six enfants et grand-mère de deux petites filles.
Gnangbo Kacou, candidat indépendant, est député d’Adiaké (sud). Ce fiscaliste formé en France veut résoudre l’épineux problème de l’emploi des jeunes. Se présentant comme un réformateur, il a prévu la "création de territoires autonomes et souverains pour une stabilité politique durable" et faire la promotion du "Made in Côte d’Ivoire". Crâne rasé, le député-candidat ambitionne s’il est élu, de rendre "flottant" le franc CFA, arrimé à l’euro, et inscrire la corruption dans la loi comme un "crime contre l’humanité".
VIDEOS DE CAMPAGNE